poissons téléostéens 2


squelette ossifié (poissons à arêtes)




Anguillidae   mâchoire supérieure plus petite que la mâchoire inférieure, corps serpentiformes,
                                dorsale et anale allongées en continuité avec caudale, pas de pelvienne

Anguilla anguilla (anguille)     taille   civelle: 7cm        adulte: 40cm  à 1m     ici un juvénile de 18 cm
ici observé en médiolittoral sous une pierre dans une cuvette d'eau, sans arrivée d'eau douce à proximité
Anguilla anguilla
mâchoire inférieure dépassant la mâchoire supérieure (contrairement à celle du congre)
Anguilla anguilla  Anguilla anguilla
deux paires de narines : 2 narines tubulaires au niveau de la bouche,  2 narines juste en avant de l'oeil
Anguilla anguilla Anguilla anguilla Anguilla anguilla
une seule longue nageoire dorsale débutant très en arrière des nageoires pectorales (≠ chez le congre)

▼civelles, juvéniles au corps transparent, observées sous les cailloux au niveau d'arrivées d'eau douce
Anguilla anguilla Anguilla anguilla Anguilla anguilla
en savoir plus : https://fr.calameo.com/erb/read/0052948524ee985e4b242
                         DORIS, Anguilla anguilla (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/856
Carte de présence dans le 22  



Congridae  mâchoire supérieure débordant la mâchoire inférieure, corps serpentiformes,
                              dorsale et anale allongées en continuité avec caudale, pas de pelvienne


Conger conger (congre)    grande taille (> 2m possible)    caché dans des cavités rocheuses, infralittoral
Conger conger  Conger conger
Poisson serpentiforme de couleur grise sur le dessus, dépourvu d'écailles, sa mâchoire supérieure n'est pas plus courte que sa mâchoire inférieure (contrairement à l'anguille qui a, par ailleurs, la nageoire dorsale plus en arrière),  disposition des narines similaire à celle de l'anguille. Celui de droite, de taille comprise entre 60 et 70 cm, a été observé à découvert sur l'estran par Michel Le Quément après une forte tempête.
en savoir plus : DORIS, Conger conger (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/610
Carte de présence dans le 22  



Syngnathidae     syngnathes, hippocampes : corps recouvert de plaques osseuses jointives

En cas d'observation d'hippocampe sur l'estran du 22, vos photos et vos observations seraient les bienvenues sur estran22, vous pouvez d'autre part, contribuer à l'enquète Hippo-ATLAS

Hippocampus hippocampus  (Hippocampe à museau court)      ici observé échoué après une tempête
Hippocampus hippocampus                     Hippocampus hippocampus
                   comme son nom l'indique, cet hippocampe a un museau relativement
                    court, celui de l'hippocampe moucheté (autre espèce visible en Bretagne)
                                                    est 3,5 à 4 fois plus long que  large
                              réf.: Guide d'identification des Poissons marins de Patrick Louisy

 
ci-dessous découvert échoué sur un banc de sable à grande marée basse et remis dans l'eau bien vivant
Hippocampus hippocampus  Hippocampus hippocampus

▼ autre individu, mâle (avec sa poche incubatrice bien pleine!), dont les mouchetures blanches et la nageoire dorsale avec un nombre de rayons assez élevé (19 ou 20) auraient pu le faire confondre avec un hippocampe moucheté (H. guttulatus), les proportions de son museau et la forme de sa tête permettent cependant de confirmer qu'il s'agit bien d'un hippocampe à museau court (identification confirmée sur le FWF par Patrick Louisy)
Hippocampus hippocampus Hippocampus hippocampus Hippocampus hippocampus
en savoir plus : https://www.peaubleue.org/Identifier-les-hippocampes,57,2,fr,f.html
et aussi : DORIS, Hippocampus hippocampus (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/299
Carte de présence dans le 22  


Entelurus aequoreus             taille de celui-ci : 28 cm               museau plus long que la moitié de la tête
Entelurus aequoreus
absence de nageoires pectorales                    tête avec trait longitudinal rouge       corps rayé verticalement
Entelurus aequoreus
 nageoire caudale très rudimentaire (ci-dessous)
Entelurus aequoreus
▼ le mâle porte les oeufs sous son ventre (comme chez les espèces du genre Nerophis)
Entelurus aequoreus  
en savoir plus : DORIS  Entelurus aequoreus (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/870
Carte de présence dans le 22  


Nerophis lumbriciformis  petite taille (ici: 11 cm)   très commun sous pierres         médio et infralittoral
Nerophis lumbriciformis  Nerophis lumbriciformis
museau court (longueur inférieure à  l'épaisseur du corps), retroussé vers le haut
Nerophis lumbriciformis
le mâle porte les oeufs disposés sous l'abdomen (et non inclus dedans comme chez les Syngnathus)

les poissons du genre Nerophis ne possèdent qu'une seule nageoire : la nageoire dorsale
en savoir plus : DORIS,  Nerophis lumbriciformis (Jenyns,1835), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/1404
Carte de présence dans le 22                                                                                                


Nerophis ophidion   taille : ici 15 cm pour 2mm de large    dans les herbiers de zostères, infralittoral
Nerophis ophidion
                         corps extrêmement fin                                                                               museau allongé
Nerophis ophidion

Nerophis ophidion
pas de nageoire caudale                                                              ni de nageoires pectorales
 Nerophis ophidion
    ▼ comme chez toutes les espèces du genre Nerophis, le mâle porte les oeufs sous son abdomen
Nerophis ophidion
en savoir plus : sur Linnaeus
Carte de présence dans le 22  


Syngnathus acus        grande taille (celui de la photo : 35cm) si adulte                                      infralittoral
Syngnathus acus  Syngnathus acus
nageoire caudale ici bordée de blanc      nageoires pectorales présentes
Syngnathus acus
lorsqu'il est jeune, se différencie de S. rostellatus par sa nageoire dorsale plus en arrière et sa tête bombée
Syngnathus acus
en savoir plus : DORIS, Syngnathus acus Linnaeus, 1758, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/229
Carte de présence dans le 22                                                                                                


Syngnathus rostellatus  (syngnathe de Duméril)       littoral sableux riche en algues, limite de basse mer
Syngnathus rostellatus
taille toujours inférieure à 17 cm (ici 11,2 cm)                                    tête non nettement bombée ▼
Syngnathus rostellatus
entre le nageoire dorsale et la tête: 13-15 anneaux ossifiés (18-19 chez S. acus qui a la dorsale "reculée")
Syngnathus rostellatus
▲ un mâle, avec sa poche incubatrice située ventralement sous et en arrière de la nageoire dorsale
Syngnathus rostellatus
▲ une femelle dont le corps est épaissi dans sa partie antérieure (entre la tête et la nageoire dorsale)
 Syngnathus rostellatus
▲ nageoire caudale assez anguleuse avec les rayons saillants        coloration variable,  brun ▲ à gris ▼
Syngnathus rostellatus  Syngnathus rostellatus
en savoir plus : sur Linnaeus
Carte de présence dans le 22  


Syngnathus typhle        assez grande taille (celui de la photo : 25cm)         infralittoral parmi les zostères
Syngnathus typhle
              nageoire pectorale présente                                museau très comprimé latéralement et très haut
Syngnathus typhle  
       ▲   nageoire caudale  

 
genre Syngnathus: mâle portant les oeufs dans une poche incubatrice formée de 2 replis longitudinaux ▲
Syngnathus typhle
ci-dessus, un "accouchement" laissant partir dans la mer plusieurs dizaines de juvéniles (jusqu'à 200)!...
en savoir plus : DORIS, Syngnathus typhle Linnaeus, 1758, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/320
Carte de présence dans le 22